boulodrome 44680 CHEMERE / CHAUMES EN RETZ
/
06 12 82 76 84
US CHEMERE PETANQUE
un club...... une passion
 
 
 
 
 
 

Tactique


Cet article est un exemple très allégé du livre : Petanque - Apprentissage et technique.



La pétanque est un sport éminemment tactique. Le principe de jeu étant pourtant simple (voir simpliste), il existe
pourtant des astuces, des petites ruses et des principes de jeu, qui sont bons à connaître.





L'avantage ou "boules d'avance" :

L'équipe qui débute une mène n'a pas l'avantage, puisqu'en jouant en premier, elle a une boule de moins que l'adversaire et donc, si l'adversaire tire six fois gagnant les boules dans la même mène, elle marquera six points. C'est ce qu'on appelle une mène de six frappes.

En quoi l'avantage est-il important ?



      Puisque vos boules ne sont pas jouées, on peut supposer qu'elles seront des boules très bien jouées !

      Par contre, sachez envisager toutes les situations, notamment les contres, les devant de boules,
      les déplacement de but...







"Faire jouer" :

Pour tenter de garder l'avantage ou ne pas avoir trop de boules de retard, il faut essayer de faire jouer l'adversaire. Pour cela, pas de mystère, réussir ce que l'on tente est déjà la condition sine qua non de l'envoyer au rond. Il vaut mieux se retrouver à la fin de la mène avec des boules en main, alors que l'adversaire n'en a plus (même s'il a le point "par terre"). On peut, à la limite, tenter d'appliquer le principe suivant : Si vous êtes quasi certain de gagner le point de l'adversaire, pointez, si vous n'avez que très peu de chance de le gagner, alors, tirez ! (Et encore, à haut niveau, cette règle n'est pas forcément vraie...). De même, ce n'est pas  parce que vous avez manqué au tir qu'il ne faut pas retirer.



Alors... Tu tires ou tu pointes ?

  




  La sempiternelle question... A laquelle je répondrais, peu importe si tu réussis ce que tu tentes (et si c'est le jeu)... 



Bien lancer le but :

Le choix du lancer du but est très important. L'adversaire peut être très mal à l'aise en changeant de distance, en changeant
de terrain, en "croisant" le jeu... Si vous êtes mené, jouez près des lignes de perte, ça vous permettra d'essayer d'annuler
en tirant le but.



Les trois temps d’une partie :

On peut diviser une partie en trois phases distinctes qui influeront sur la tactique.

  • Première phase : De 1 à 6 points.

C’est le début de partie. Je suis pour jouer le tir au début de partie car, le tir étant psychologique, mieux vaut tenter de libérer les tireurs alors que l’enjeu n’est encore pas important. 





  • Deuxième phase : de 7 à 10 points.

Attention car à présent 13 est atteignable. Si ce sont vos adversaires qui sont entrés dans cette phase vous devez penser à ne pas perdre. Car évidemment, ne pas perdre, c’est se donner une chance de gagner plus tard. Malgré tout, si vous avez 8 au score, 3 boules en main, le point par terre et votre adversaire ayant tout joué, mieux vaut peut-être ajouter 3 points et faire 12 que de tenter 3 carreaux pour la gagne, car, selon la maxime : Un vaut mieux que deux tu l’auras !

  • Troisième phase : de 11 à 13 points.

 
 
  Vous n’avez plus à chercher la grosse mène, vous devez marquer avant tout ! Un devant de boule ou un bouchon peuvent vous
  faire gagner. Mais n’attendez tout de même pas un exploit de vos partenaires ! 

  Par contre, et en conclusion, je dirais qu'il ne vaut mieux pas changer une tactique qui gagne : Si en tirant beaucoup au début
  de partie vous menez alors, continuer à tirer.
  Inversement, changez toujours une tactique perdante !







Adaptez la tactique en fonction du terrain :

Très simplement, il y a des terrains faciles au point, faciles au tir, difficile à tirer ou à pointer. On ne joue pas la même tactique sur tous les terrains ! Il faut parfois plus privilégier le point et parfois plus le tir…


Savoir tourner quand il le faut:

Demander à tourner (à savoir, intervertir les places dans l'équipe) n'est pas un signe de désaveu !
Tourner peut donner un coup de fouet (parfois étonnant) a des équipes moribondes et créant un choc psychologique, faire déjouer les adversaires...


Conclusion :

Tactiquement... Comment conclure ? Je ne vais pas donner un conseil tactique... Je vais plutôt donner un conseil mental : Lorsque vous manquez... Soyez impassible ! Et reconcentrez-vous plutôt (surtout) sur les boules à venir... Le modèle à suivre pour ça (encore et toujours...) : Suchaud ! (Personnellement j'adore ce joueur...)

Enfin, comme le démontre la vidéo humoristique suivante, la tactique c'est bien... Mais si, par manque de technique on ne réussit pas ce qu'on tente, ça ne sert à rien !